Paysage autobiographique


Encore le matin. Du vent. Les ombres
des nuages creusent et remplissent le terrain vague.

Une clarté difficile chancelle sur l'éteule.

Les corbeaux trainent leurs scies vers les arbres.
On sait qu'ils exagèrent leurs supplices.

Si l'on commence "je me souviens...."
il faut traduire "seuil qu'use le pied,"

faut admettre que ce champs soit l'avenir.

Ma lectrice qui je ne reverrai jamais,
le soleil jette ses hameçons dans le givre,

et, parmi les éternités de vent, la lumière vient et va,

vient et va.


           James Owens
TAR
JAMES OWENS is working toward an MFA in creative writing at the University of
Alabama and is the editor of The Sow's Ear Poetry Review. His poems have
appeared in many magazines, both print and online, most recently Sunstone and
The Blue Fifth Review.